Rédaction d’un CV pour la suisse

La longueur du CV va dépendre que vous soyez junior ou senior et peut aller jusqu’à 4 pages. Si votre CV fait 3-4 pages, il est possible de faire figurer un sommaire après l’en-tête pour faire gagner du temps au recruteur.

En-tête

  • Possibilité de mettre un titre à votre CV qui fait mention du poste visé (vous pouvez le faire précéder de objectif:).
  • Mentionnez votre âge, la nationalité, la situation familiale et vos coordonnées.

NB : il est facultatif de préciser votre âge et votre situation familiale.

  • Format passeport pour la photographie et être propre sur soi (chemise recommandée).

Attention : ne pas metttre permis B pour détenteur du permis V.L. : c’est un permis de travail suisse !

Expériences profesionnelles

  • Commencer par vos expériences les plus récentes :
  • Dates/tâches/employeur/lieu
  • Citez vos réalisations pour chaque poste en relation avec celui visé.

Formation

  • Séparez formation scolaire et professionnelle.
  • Donnez des informations complémentaires sur vos formations si besoin est (utile pour de jeunes diplômés qui n’ont pas beaucoup d’expériences).

Langues

  • Les trois langues traditionnelles de la suisse sont l’allemand, le français et l’italien.
  • L’anglais est également important (sorte de pont entre les langues nationales).

Informatique

  • Vous pouvez préciser un pourcentage de maîtrise pour les logiciels informatique.

Hobby

    • Rubrique pas obligatoire : il faut être vraiment passionné ou en lien avec l’annonce.
    • Donnez des détails.

 

Références

  • Spécificité de la suisse (pas obligatoire mais recommandées).
  • Personnes qui ont travaillé avec vous et qui peuvent « dire du bien » sur vous (en général, supérieur hiérarchique ou directeur). Possibilité de nommer aussi des clients ou des fournisseurs importants de votre ancienne société.
  • Société/lieu/nom/fonction
  • Prévenir les personnes que vous faîtes figurer dans cette rubrique.
  • Vous donnerez leurs coordonnées téléphonique lors de l’entretien d’embauche.

PS : si le référent n’est plus dans l’entreprise en question, citez la fonction qu’il occupait précédemment.